ROKYA CHARIA EN PHONETIQUE

Publié le par elarabiya.over-blog.com

 ROKYA CHARIA

LES ENFANTS ET LA PRIERE -Bismillahi-Er-Rahmani-Er-Rahim

Salam Alaykoum wa Rahmatoulahi wa Barakatouhu

 

 

 Salam Alaykoum
 

 

Le Saint Coran - Sourate 1 - ALFATIHA

 

 

1- Bismillahi Arrahmani Arrahim
 

2- Alhamdou lillahi rabbi Al-alamin
3- A rahmani Arrahim
4- Maliki yawmi-eddin

5- Iyyaka na'aboudou wa iyyaka nasta-in
6- Ihdina Assirata Almoustakim
7- Sirata-Alladina
an-amta alayhim
Ghayri-Almagdoubi alayhim
wa la daa liine.

 

 

AYAT AL-KOURSI

Aoudou billahi minachaytani arrajim 

Allahou la illaha illa houwa alhayou alquayoum la taakoudouhou sinatoun

wa la nawm lahou ma fi assamawati wa ma fi al-ard man da alladi

yachfaou indahou illa bi-idnihi yaalamou ma bayna aydihim wa

ma kalfahoum wa la youhitouna bichayin  min ilmihi illa bima chaa wassiaa koursiyouhou assamawati wa al-ard wa  la yaoudouhou

hifdouhouma wa houwa al-aliyou al-adhim

 

 

verset du coran la fin de albaqara

Aoudou billahi minachaytani arrajim 

 

amana alrrasoulou bima ounzila ilayhi min rabbihi waalmou/minouna koulloun amana biallahi wamala-ikatihi wakoutoubihi warousoulihi la noufarriqou bayna ahadin min rousoulihi waqalou sami^na wa-ata^na ghoufranaka rabbana wa-ilayka almasirou
la youkallifou allahou nafsan illa wous^aha laha ma kasabat wa^alayha ma iktasabat rabbana la tou-akhidhna in nasina aw akhta/na rabbana wala tahmil ^alayna isran kama hamaltahou ^ala alladhina min qablina rabbana wala touhammilna ma la taqata lana bihi waou^fou ^anna waighfir lana wairhamna anta mawlana faounsourna ^ala alqawmi alkafirina

 

 

Le Saint Coran - Sourate 112 - AL IKHLASS

Bismillahi Arrahmani Arrahim

1- Qoul houwa-Allahou ahad
2- Allahou Assamad
3- Lam yalid wa lam youlad
4- Wa lam yacou lahou koufouan ahad


Le Saint Coran - Sourate 113 - AL FALAQ

Bismillahi Rahmani Rahime

1- Qoul Aoudou Birabi Alfalaq
2- Min charri maa khalaq
3- Wa min charri ghaassiqin ida waqab
4- Wa min charri Annaffaatati fil -Ouqad
5- Wa min charri hassidin ida hassad.


Le Saint Coran - Sourate 114 - ANNAS

Bismillahi Arrahmani Arrahim

1- Qoul Aoudou birabbi Annas
2- Maliki Annas
3- Illahi Annas
4- Min charri  Alwaswassi Alkhannas
5- Alladi youwaswissou fi- soudouri Annas
  6- Mina-Aljinnati wa Annas.

 

 

Bismillahi alladi la yadourou maa ismihi chayyoun fil-ardi wa la  fissamaai wa houwa assami-ou al-alim (3fois le matin et

3 fois le soir).

Aoudou bi-kalimati allahi attammat min charri ma khalaq (3fois le matin et 3 fois le soir).

Aoudou  bi-kalimâti el-lâhi t-tâammati min koulli shaytânin wa hâamma, wa min koulli aynin lâamma.

 

  LES ENFANTS ET LA PRIERE -

En sortant de la maison

 

Bismillahi, tawakkaltou alla llahi wa la hawla wala kouwwata illa billah

 
Anas Radhiyallâhou 'anhou rapporte que le Prophète Sallallâhou 'alayhi wa sallam a dit : "Quiconque dit (quand il quitte sa maison) Bismillâhi tawakkaltou 'alal-lâh, Lâ hawla wa lâ qouwwata illâ billâh (Au nom d'Allah, je place ma confiance sur Allah, il n'existe aucun pouvoir ni puissance à part celui d'Allah), un ange lui dit : "O serviteur d'Allah, ce que tu as lu te suffit, tu es protégé et tu es guidé." Les Shayâtîn s'éloignent de lui et un des Shaytân se tourne vers un autre et dit : "Comment peux-tu détourner un homme qui a été comblé, protégé et guidé???"

 

Lire  Souratou Al-Baqarah dans la maison  (tous les 3 jours)

Abou Hourayra radiallahou anhou rapporte que le Prophète Sallallahou 'alayhi wa sallam a dit : "Ne faites pas de vos maisons des tombes. En effet Shaytân fuit une maison dans laquelle est récitée Lire la Soûrah Al-Baqarah."

Il est également conseillé de faire ses ablusions avant de dormir

 

  Les sourates protectrices (les deux dernières du Qour'aane avec la sourate Al-ikhlass) en trois fois matin et soir. Aïcha (radhia Allâhou anhâ) dit :

"Le Prophète Mouhammad (sallallahou alayhi wa sallam), lorsqu'il entrait au lit chaque nuit, il réunissait ses deux mains et soufflait (sans expulser de salive) dans celles-ci en récitant (les sourates) "Al Ikhlass", "Al Falaq" et "Annas". Puis il (sallallâhou 'alayhi wa sallam) les passait là où il le pouvait sur son corps, en commençant par sa tête, son visage et sa poitrine (littéralement : "la partie avant de son corps"). Il (sallallâhou 'alayhi wa sallam) faisait cela en trois fois."

Publié dans Rokya Charia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article