La Chahada (en francais)

Publié le par elarabiya.over-blog.com

 

Le premier pillier :

  Chahada - Profession de foi


La Chahada (l’attestation, le témoignage) qu'il n'y a de divinités véritables qu'Allah et que Mohammed  est Son serviteur et Son messager:

لا اله الا الله محمد رسول الله

 C'est le fait de croire fermement avec son cœur en ce témoignage, de telle sorte que la langue le prononce avec une conviction pareille à celle qu’on aurait eu si on l’avait vu de nos propres yeux. Certes, la Chahada est considérée comme un seul pilier malgré la diversité des témoignages qu’elle comporte (celui de l'unicité d'Allah et celui de la prophétie de Mohammed ) et cela :

- Soit parce que le prophète est un transmetteur du message d’Allah ; donc le fait de témoigner que Mohammed  lui-même est adorateur et messager d'Allah, constitue un complément de la première Chahada qu'Allah est le Seul digne d’être adoré.

  
On trouve parmi les fruits de la Chahada la libération du cœur et de l'âme de l'asservissement des hommes ; de plus, grâce à elle, l’individu se délivre des autres personnes en ne suivant que les messagers.

 

La prière:

Les musulmans font cinq prières par jour.  Chacune d'elles ne demande pas plus de quelques minutes.  La prière en islam crée un lien direct entre Dieu et la personne qui Le prie, car il n'y a pas d'intermédiaire entre Dieu et cette personne.

Lorsqu'une personne prie, elle ressent au fond d'elle-même du bonheur, de la paix et du bien-être, et elle sent que Dieu est satisfait d'elle.  Le prophète Mohammed 'saw) a dit: { Bilal, appelle les gens à la prière, que nous soyons réconfortés par elle. }  Bilal était un compagnon de Mohammed (saw) à qui on avait confié la tâche d'appeler les gens à la prière.

Les prières se font à l'aube, à midi, au milieu de l'après-midi, au coucher du soleil, et dans la soirée.  Un musulman peut prier à peu près n'importe où, que ce soit dans un champ, au bureau, dans une manufacture ou à l'université.

 

 

 

 

 

Publié dans Piliers de l'Islam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article